Commentaires sur les réunions du 27 novembre et du 18 décembre 2014.

Réunion du 27 novembre.

Sur la mise en place d'un marchand ambulant.

 

Je vous renvoie vers mon article sur le sujet intitulé "Peut-être bientôt un poissonnier sur votre commune?".(Archives 12)

 

Attention de ne pas commettre l'erreur de la facilité et du moindre coût. La situation doit être bien étudiée, sinon le commerçant ne restera pas. Dans une commune rurale comme la nôtre, les commerces sont en général regroupés sur l'axe le plus fréquenté.


De tous temps, Luchac a toujours été le pôle central des commerces de la commune.

 

Aujourd'hui, le café-épicerie "chez Bruno", la cabane aux fruits et légumes de Marie-Claude, le camion à pizza, sont situés à Luchac et doivent inciter à installer les commerces ambulants dans le même secteur. Si la municipalité souhaite voir ces derniers se développer alors qu'elle s'en donne les moyens.

Au sujet du massif de la statue de Luchac

 

Il serait question d'installer des "pieux" pour solutionner le problème évoqué dans un de mes derniers articles, à savoir l'écrasement des massifs par  le passage des camions.

 

Je rappelle que l'entreprise riveraine a créé sur sa propriété une entrée qui donne sur le carrefour route des Métairies/route de Jarnac, juste à côté dudit massif.  Cela a permis que les camions de livraison, qui devaient stationner auparavant route de Jarnac, ne gênent plus la circulation et évitent ainsi tout danger.

 

Compte-tenu de la situation du terrain, les gros camions (semi-remorques) ne peuvent faire autrement que d'entrer "en ligne" dans la propriété et de ce fait doivent empiéter sur le massif tel qu'il a été conçu dernièrement. Tout chauffeur de ces véhicules vous le confirmera.

 

Il semble qu'une réduction du massif d'environ un mètre ne serait pas inesthétique et ne nuirait à personne. Pourquoi faire des frais inutiles dans la réalisation d'un massif et la pose de pieux alors qu'on peut faire autrement.

 

Question de bon sens et de bien vivre ensemble. Ceci n'est que mon humble point de vue.

 


Réunion du 18 décembre.


Concernant le logement école.

 

De nouveaux travaux sont annoncés pour ce logement qui devrait être loué au mois d'avril 2015.

 

Je rappelle que nous avons déjà effectué de nombreux travaux de réfection et d'amélioration avant l'entrée des derniers locataires, dont le coût était relativement élevé. La collectivité avait déjà perdu beaucoup d'argent avec les anciens locataires et la question s'était posée à l'époque sur la rentabilité de ce logement.

 

Il serait intéressant que les administrés aient connaissance de la nature des nouveaux  travaux envisagés,  leur coût ainsi que les bénéfices (ou les pertes???) tirés de cette location.


Problème de stationnement au carrefour de Luchac (direction Cognac) :

 

Personnellement, passant régulièrement à cet endroit en tant que piéton, je n'ai jamais trouvé que les véhicules stationnés étaient gênants. Bien au contraire, ils obligent les autres véhicules à ralentir, particulièrement les camions, en leur évitant de trop serrer aux abords du virage et de l'intersection.

 

Je rappelle que le projet "aménagement de bourg" prévoyait sur toute sa longueur une zone 30 avec un partage de la route véhicules/piétons, eu égard aux parties de la voie sans possibilité de trottoir. D'ailleurs, il n'y a pas vraiment de trottoir puisque tout est au même niveau.

 

Alors pourquoi empêcher les riverains de stationner leur voitures à cet endroit ?

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0