Devons nous faire confiance aux journalistes ???

J'en doute beaucoup et voilà pourquoi.

Faire clic sur l'image pour l'agrandir
Faire clic sur l'image pour l'agrandir

Quand on a fait partie de ceux qui ont participé à ce repas le 11 décembre à la salle des fêtes de Chassors et qu'on lit cet article, on se dit que soit la journaliste qui a écrit ce papier l'a fait sans savoir de quoi elle parlait, soit elle a tout fait pour faire plaisir à Mme le Maire.

 

Dans les deux cas ce n'est pas très honnête pour les lecteurs de CL. Comment croire ce qui est écrit dans la presse, pour des sujets beaucoup plus importants, quand, pour un simple repas du 3ème âge dans un village de 1200 âmes, on lit de tels mensonges.

 

NON, le repas n'était pas "succulent", tout ceux à qui il a été servi vous le diront et je vous invite à lire mon article. Comment la journaliste de CL, qui a fait un bref passage au moment de l'apéro, a t elle pu juger ce repas "succulent"?

 

NON, le repas n'a pas été servi par les élus et encore moins par leurs conjoints mais par les employés du traiteur. Seuls l'apéritif et le digestif ont été servis par certains élus, mais pas le repas. Quant aux conjoints qui étaient présents, au nombre de trois, ils n'ont participé d'aucune manière si ce n'est de boire et manger.

 

Pourtant, avouez que le "tourin charentais" servi par M. NOE, qui nous a fait l'honneur de sa présence cette année, aurait été du plus bel effet...et aurait mérité la photo!

 

Sur le dossier d'effacement de réseaux pour la traverse de Luchac, le fait d'écrire qu'il était "passé en commission" ne veut absolument rien dire et ne correspond pas à ce qui a été déclaré par Mme le Maire dans son discours, puisqu'elle a précisé que malheureusement l'étude de ce dossier était reportée au mois de mars!

 

Voilà une preuve, s'il en était besoin, que ce que nous lisons dans le journal le matin ne reflète pas toujours la vérité et qu'il vaut mieux croire ce qu'on voit que ce qu'on lit.

Écrire commentaire

Commentaires : 0