Votre facture d'eau et d'assainissement

Compte rendu de la réunion du 28 janvier 2021.

Réunion du Conseil Municipal jeudi 28 janvier 2021 à 18 h 30

ORDRE DU JOUR:

  • Avis sur demande environnementale de la SAS Vignobles ROY pour exploitation de chais sur SIGOGNE,
  • Présentation du projet d'aménagement de la RD 15 à LUCHAC,
  • Revalorisation du loyer du logement communal 16bis route de Jarnac,
  • Tarifs de location de la salle des fêtes pour l'année 2022,
  • Organisation du temps scolaires pour les années scolaires 2021-2022, 2022-2023 et 2023-2024,
  • Orientations budgétaires 2021,
  • Modalités de réalisation et indemnisations des heures supplémentaires et complémentaires,
  • Informations et questions diverses.


Le projet d'aménagement pourrait il être consultable par les riverains de la RD 15?

Certaines de leurs observations permettraient peut être d'éviter des erreurs commises par le passé.

 

En effet, qui mieux que celles et ceux qui vivent au bord de cette route sont à même de connaître les avantages et les inconvénients de tel ou tel aménagement susceptible d'engendrer des nuisances pires que celles qui existent déjà ou bien capables de proposer des aménagements pouvant améliorer la sécurité des usagers?

 

Les administrés sont souvent les grands oubliés des élus qui décident seuls, sans aucune concertation, et disposent de l'argent des contribuables à leur guise.

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ».

Ce proverbe africain condense en une phrase l'essentiel du principe d'intelligence collective.


Lundi 14 décembre à 18h30 : assistez à la conférence en ligne sur l'avancement du PLUi de Grand Cognac

Tous les renseignements sur ce lien (clic sur image)

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 19 NOVEMBRE 2020.

Réunion du conseil municipal le 19 novembre 2020 à 18h30 (réunion à huit clos)

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 15 OCTOBRE 2020.

RÉUNION DE CONSEIL MUNICIPAL JEUDI 15 OCTOBRE 2020 À 18H30 À LA MAIRIE.

PRISE EN CHARGE DE L'ENFANT ÉPILEPTIQUE À CHASSORS: ENFIN DES DÉCISIONS DE BON SENS!

Photo Charente Libre du 05-10-2020. Patrick Lafarge (à gauche) avait rencontré les parents d'élèves, samedi, alors inquiets des conséquences de la grève qui privait leurs enfants de cantine.

Permettez moi de faire une remarque Monsieur le Maire: ne devriez vous pas montrer l'exemple en portant le masque face à vos administrés qui eux respectent les gestes barrière?

Par charentelibre.fr, publié le 6 octobre 2020.

Chassors : la prise en charge de l’enfant épileptique en passe d’être réglée

 

Le personnel municipal de l’école devrait reprendre le travail jeudi, la cantine rouvrir. Le maire a pris des dispositions d’urgence provisoires pour former ses agents à la prise en charge de l’enfant. 

 

C’est peut-être l’issue de cette affaire qui secoue le village de Chassors depuis la semaine dernière et déchaîne les passions sur les réseaux sociaux. "Et pas seulement chez nous, c’est de partout. On reçoit à la mairie des tas d’appels de toute la France, parfois des menaces de poursuites, ça prend des proportions folles", pointe effaré Patrick Lafarge, le maire de la commune.

 

Le mouvement entamé ce lundi matin 5 octobre par le personnel municipal de l’école, en grève suite à une décision de justice liée à la prise en charge d’un enfant épileptique, devrait prendre fin mercredi soir selon l’élu, la cantine rouvrir ses portes jeudi.  

 

 

"J’ai mis en place des mesures d’urgence provisoires pour me conformer au mieux à l’ordonnance de justice. Mercredi, un formateur de la MFR de Jarnac va venir donner des cours de premiers secours aux agents. On a défini un protocole au cas où l’enfant serait sujet à une crise à la cantine, et de façon à ne pas perturber les autres enfants. La secrétaire de mairie sera aussi présente de 12h à 13h30 en renfort au cas où", détaille-t-il. 

 

 

Contacté par Epilepsie France, Patrick Lafarge recevra également ce mercredi la vice-présidente de l’association. "Elle va nous informer sur cette maladie et les conduites à tenir. On tâchera de mettre ensuite des formations plus pointues pour le personnel pour l’administration de traitements", indique-t-il, impatient de voir la vie de son établissement reprendre son cours normal.

 

"Je l’espère en tout cas car il y a redouter que cette histoire laisse quand même des traces." Il doit recevoir la mère de l’enfant ce mardi "pour son inscription à la cantine."

 

(ouvrir avec un clic)

Cantine: Bras de fer contre le Maire. Les parents d'élèves se sentent pris en otages et demandaient samedi matin au Maire de trouver une solution.

(Article Charente Libre du 03 octobre 2020)