Mes commentaires sur la réunion de conseil du 15 octobre 2015.

Je précise que j'ai assisté à cette réunion. Une réunion rondement menée en moins d'une heure. Vote "pour" à l'unanimité sur tous les sujets: pas de question, aucune abstention...

  • Sur la durée des concessions du cimetière et les tarifs.

Il n'y aura donc plus de possibilité d'acquérir une concession perpétuelle comme cela se faisait depuis des générations. La raison principale invoquée est que certaines tombes ne sont plus entretenues après de nombreuses années.

 

Il ne sera possible, dorénavant, que d'acheter une concession pour une période de 30 ou 50 ans. A l'échéance, la famille pourra renouveler la concession en payant à nouveau pour une autre durée de 30 ou 50 ans.

 

Il semble que les tarifs n'aient pas été modifiés depuis 2005.

 

Le choix du conseil a été de privilégier les concessions de 30 ans en limitant l'augmentation du tarif, un prix majoré de 25% pour les 30 ans et +50% pour les 50 ans.

 

On notera que pour une concession de 50 ans, le tarif pour 3 m2 passera de 125 € à 250 €, pour 5m2 de 210 € à 420 € et pour 6m2 de 250 € à 500 €, ce qui n'est pas négligeable.

 

Espérons que ces augmentations permettront de bien entretenir les trois cimetières.

 

  • Sur l'arrêt des ventes de concessions dans l'ancien cimetière

 

Pour ma part, les arguments avancés par Mme DAUNAS ne justifient en rien cette décision.

 

Si les tombes anciennes constituent un élément important de la commune, alors pourquoi avoir retiré les pierres tombales des tombes abandonnées?

 

Selon la législation sur la reprise de concessions abandonnées, les ossements auraient du être retirés et les emplacement à nouveau concédés. Où en sommes nous d'ailleurs sur la reprise de toutes ces tombes? Le conseil a t il pris une autre décision sur le devenir de ces tombes?


POUR INFORMATION: lire Législation sur les cimetières

 

Autre argument: les tombes nouvelles ne s'harmoniseraient pas avec les tombes anciennes....Mme DAUNAS a même donné comme exemple une tombe repeinte en blanc qui choquerait car "ça flashe" selon ses dires... N'aurons nous donc plus le droit de rénover nos tombes parce qu'elles se trouvent dans l'ancien cimetière et que ça nuit au "tableau"?

 

Dans  quelques dizaines d'années, que deviendra ce vieux cimetière où nous sommes encore nombreux à posséder une concession perpétuelle où reposent les nôtres et où nous reposerons nous mêmes? Au fil des ans de nombreuses tombes vont être encore abandonnées et le cimetière va se vider.

 

Par cette décision, on va  empêcher des familles d'acquérir une concession auprès des leurs, au sein de ce vieux cimetière, alors même qu'il existe des places libres ou susceptibles de l'être,  au simple motif que les nouvelles tombes ne s'harmoniseraient pas avec les anciennes?

 

Mais quand les autres cimetière seront pleins, que feront ils? un quatrième cimetière?

 

Pas un seul élu a daigné posé une question? A croire qu'ils ne sont pas concernés par le sujet.

 

  • Sur l'adhésion au Syndicat Mixte Charente Eaux

L'adhésion devrait être de 800 € à l'année.

Le projet consiste à ne faire qu'une seule lagune en roseaux. Il est prévu un an d'étude et de travaux.

  • Sur la modification de la rue des Dodettes (présenté par D. Andrieux)

On se demande vraiment pourquoi cette rue n'a pas été refaite correctement , eu égard aux nombreux véhicules qui l'empruntent quotidiennement. M. Andrieux ne l'a jamais jugé utile.

 

Donc, dorénavant, les véhicules arrivant par la rue des Dodettes au stop de la route des Métairies, devront tourner à droite et passer par le passage protégé proche de la statue en pierre, pour remonter vers l'école.


Je parie que les véhicules  choisiront de passer soit par la route de Sigogne pour tourner devant la chapelle, soit par Guîtres. Ce qui ne manquera pas de poser problème.

 

A de nombreuses reprises lors de mon mandat, j'ai évoqué sa dangerosité et la nécessité d'y faire des travaux afin de la rendre praticable et sans danger.

 

C'est même moi qui, en septembre 2013 (questions diverses) avait évoqué la mise en sens unique de cette rue, devant le refus du conseil de faire des  travaux sérieux. Encore une idée qu'ils m'ont piquée...mais j'aurais préféré qu'ils décident d'élargir la route.

 

Quelques remarques des élus y compris M. le Maire: "ils arrachent l'accotement", "ils ne saliront plus leurs voitures" (en passant sur les bas côtés) "on permet aux engins agricoles de passer sinon ils vont dégueulasser la route" Ah! parce que les autres routes, ils peuvent les dégeulasser???

 

Mise en place des panneaux dans les jours qui viennent.

 

  • Sur la sortie de la rue "des Romains" sur la RD 22 (route de Réparsac) et non "Saint Romain" comme écrit à tort dans le compte-rendu.

Le manque de visibilité a été évoqué. La haie appartiendrait à la commune, le maire propose donc de la tailler.

 

Le danger ne paraît pas établi, car la visibilité est très dégagée lorsque le véhicule arrive sur la bande blanche, comme on peut le constater sur la photo suivante.

Est il vraiment indispensable d'engager des frais pour couper cette haie?

  • Sur la vente du bâtiment de la zone.

Ce fameux bâtiment qui n'a jamais servi à rien et qui n'aurait jamais du être acheté, surtout à ce prix là et sans même pouvoir récupérer la TVA. Voir PV du 07 avril 2010: vous constaterez que tous les élus qui, aujourd'hui décident de vendre, étaient d'accord à l'époque  pour l'acheter.

 

Rappelons qu'il a été acheté 70 000 € + les frais de notaire de 1 800 €, auxquels il faut ajouter les frais d'isolation effectués après et de compteur d'eau. Une belle affaire en sorte! D'autant qu'il ne se vendra jamais 75 000 €, son prix de marché n'étant que de 65 000 €.

 

Encore un point positif de la gestion de Mme NOE.

  • Sur la borne à incendie à 2084 €.

S'agit il d'une borne détruite par un véhicule? Si oui, pourquoi ne pas appliquer le principe du "casseur-payeur", à la condition bien évidemment que le coupable se soit fait connaître.

  • Sur les décorations de Noël.

Ces fameuses décorations de Noël dont on parle depuis des années.., tout ça pour en arriver là.

Amis Capsortiens, si vous voulez que votre village ait un air de fête, faites vous même les décorations...on n'est jamais si bien servis que par soit même.


On nous parle d'économies, mais avec l'argent perdu dans l'acquisition d'un bâtiment plus cher que sa valeur et revendu à perte, on aurait pu installer des décos de Noël et élargir la rue des Dodettes. C'est un exemple parmi d'autres.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0