Tout ce que vous devez savoir sur les élections départementales des 22 et 29 mars 2015.


Les candidats à travers la presse.

                   FAIRE LE BON CHOIX

Pourquoi je  voterai pour la liste

Jean-Pierre DENIEUL et Sandra MARSAUD

Première raison: Jean-Pierre DENIEUL est un homme de gauche, fidèle à ses idées et non cumulard. Ce n'est pas parce qu'il a quitté le PS qu'il a renié ses idées et ses convictions.

 

Seconde raison: Le bilan de Jean-Pierre DENIEUL, élu de longue date,  qu'il a présenté lors des réunions organisées dans les communes, prouve que son engagement est bien réel et que ses capacités à exercer les fonctions de conseiller départemental ne sont pas à mettre en doute. Il a toujours agi dans l'intérêt général et sans aucune ambition personnel.

 

Troisième raison: Jean-Pierre DENIEUL n'a su s'entourer pour cette élection que d'hommes et de femmes de sensibilité de gauche; certains sont des fidèles de longue date, qui le soutiennent depuis des années. La seule nouvelle dans l'équipe est Sandra MARSAUD, fraiche élue municipale, jeune femme  dynamique et particulièrement investie, dont la formation et l'expérience dans le domaine de l'aménagement du territoire est un plus pour son futur mandat.

 

Voilà pourquoi je vous invite à voter pour liste de
Sandra MARSAUD et Jean-Pierre DENIEUL

Pourquoi je vous engage à ne pas voter

pour la liste de Jérôme SOURISSEAU.

 

- Première raison: pour récupérer Patrick LAFARGE comme remplaçant, je me dis que Mr SOURISSEAU a du avoir bien du mal à recruter des volontaires pour figurer sur sa liste et n'avait guère le choix. Ce n'est pas bon signe!

 

Je rappelle s'il en est besoin que Jérome SOURISSEAU est homme politique de droite, encarté et Président de l'UDI départementale;


je rappelle par ailleurs que Patrick LAFARGE s'est toujours dit homme "de gauche" et qu'il a soutenu et voté  en 2008 lors des sénatoriales, pour Nicole BONNEFOY et Michel BOUTANT, élus de gauche, dont il vantait avec force les mérites.

 

Aujourd'hui, il s'allie à un homme politique engagé fortement à droite, contre ceux mêmes qu'il a lui même fait élire en 2008.

 

Opportunisme, opportunisme quand tu nous tiens.......

 

- Troisième raison: Je me méfie des surhommes; en effet, on se demande comment un homme "normal" peut assumer de manière correcte et efficace tout à la fois :

  • un poste de proviseur de lycée
  • la fonction de maire
  • celle de Président du Pays Ouest Charente
  • celle de Vice-Président de la Communauté de Commune
  • de conseiller général (départemental)
  • Président de l'UDI départementale.
  • et peut être bientôt le poste de député?

 

Hé oui, car pour ceux qui ne le sauraient pas, l'intention de Mr SOURISSEAU, très ambitieux sur le plan politique, est bien, après son échec aux sénatoriales de septembre 2014, de se présenter aux prochaines législatives de 2017. Donc, un mandat de plus....

 

Question: s'il est élu député que se passera t il ? Et bien, c'est son remplaçant, Patrick LAFARGE, notre maire de Chassors, qui devra obligatoirement prendre sa place et assumer les fonctions de conseiller départemental.

 

Questions: en est il vraiment capable? en a t il les compétences? Le souhaite t il vraiment alors qu'il avoue  lui-même avoir bien assez de sa commune à gérer!

 

En se présentant comme remplaçant de Mr Sourisseau est il bien conscient que ce scénario peut se présenter.

 

Je me dit que s'il met autant d'énergie et de conviction à défendre les intérêts des habitants du canton qu'il en a mis à défendre ceux des Capsortiens pendant ses 6 années de mandat de conseiller municipal, j'ai bien peur qu'on soit bien mal représentés.

 

Mais cela fera au moins un heureux, son 1er adjoint, notre cher ami  ANDRIEUX qui pourra alors le remplacer dans la gestion de notre commune. Mais, après tout,  n'est-ce pas ce qu'il fait déjà?

 

Alors, celles et ceux qui seraient tentés de voter pour le candidat SOURISSEAU devront se poser les bonnes questions avant de mettre leur bulletin dans l'urne.

A qui profitera leur bulletin? et qu'auront ils à gagner de voir élus
Mr SOURISSEAU et Mr LAFARGE?????

 

Écrire commentaire

Commentaires : 8
  • #1

    DroiteGauche (mardi, 17 mars 2015 15:22)

    Pourquoi je ne voterai pas pour la liste de Jean-Pierre DENIEUL et Sandra MARSAUD :
    "un homme de gauche, fidèle à ses idées"
    "n'a su s'entourer pour cette élection que d'hommes et de femmes de sensibilité de gauche"

    L'absence d'ouverture dans toute sa splendeur. Pensée unipolaire et sectaire. De plus, la gauche on en soupe assez comme ça en ce moment...

  • #2

    Jacqueline CORNETTE (mardi, 17 mars 2015 16:34)

    La démocratie c'est ça aussi: laisser chacun s'exprimer, c'est pourquoi je ne masquerai pas votre commentaire comme je pourrais le faire.
    Je ne relèverai qu'un passage de votre message: "l'absence d'ouverture dans toute sa splendeur" auquel je répondrai par la question suivante: "de quel côté siègeront les candidats de sensibilité de gauche qui s'allient avec J. Sourisseau aujourd'hui? sur les bancs de la droite bien sur, tout comme M. Sourisseau qui ne reniera pas son parti, puisqu'il en est le président, même s'il n'a pas le courage de l'afficher ouvertement sur ses documents de campagne.
    L'ouverture, de droite ou de gauche, n'est pour moi qu'opportunisme pour récupérer des voix supplémentaires.
    Mais ce n'est que mon humble point de vue et ma pensée n'est ni unipolaire ni sectaire, je sais respecter ceux qui ne sont pas de mon avis.

  • #3

    GaucheDroite (mercredi, 18 mars 2015 16:38)

    le fait que supprimer mon message vous ait traversé l'esprit m'a fait quelque peu sursauter...

    Vos conseils de vote m'ont paru être basés sur une vision plutôt manichéenne de la politique :
    à gauche, c'est les gentils. Je suis gentille alors je vote à gauche.
    à droite, c'est les méchants, bouuuuhhh les méchants pas beaux !!!

    "Jean-Pierre DENIEUL est un homme de gauche"
    si c'est un homme de gauche, effectivement, allons y les yeux fermés
    Dommage que Cahuzac ne se présente pas d'ailleurs, ainsi que tant d'autres hommes et femmes de gauches condamnés pour abus de biens sociaux, prises illégales d'interêt, délits de favoritisme, fraude fiscale, corruption, harcèlement, phobie administrative, etc.

    c'est quoi la gauche ? c'est quoi la droite ?
    la gauche c'est la justice sociale et la droite l'injustice sociale ?
    la gauche c'est l'écologie et la droite la pollution à tout va ?
    la gauche c'est la solidarité et la droite c'est le nombrilisme ?
    la gauche c'est donner aux pauvres et la droite donner aux riches ?

    Je ne crois pas que tout ceci soit si simple, le pouvoir en place en est le parfait exemple


  • #4

    Jacqueline CORNETTE (mercredi, 18 mars 2015 19:01)

    Cher "GaucheDroite", désolée de vous avoir fait sursauter. Ne craignez rien, moi j'assume totalement mes propos et ne me cache pas derrière un pseudo pour m'exprimer. J'aime débattre et c'est dommage d'avoir face à moi des gens qui manquent de courage.
    En relisant vos deux commentaires, je remarque qu'à aucun moment vous faites allusion à la seconde partie de mon article, c'est à dire celle qui donne les raisons pour lesquelles je ne voterai pas pour la liste Sourisseau. Dommage, car il y a vraiment sujet à discussion.
    Votre analyse de mes propos est très réductrice et je dirai même quelque peu unipolaire et sectaire, pour reprendre votre vocabulaire.. On sent chez vous une telle haine de la gauche, que cela vous égare quelque peu dans vos arguments qui m'apparaissent à la limite puérils.
    Je vais donc vous apporter une ou deux précisions:
    - avoir des idées de gauche ne veut pas dire apprécier tous les personnages politiques de gauche ni même toutes les politiques menées par un gouvernement de gauche; et quand je vote, croyez moi, j'ai les yeux bien ouverts. Et Jean-Pierre DENIEUL n'est pas responsable des erreurs de certains élus du PS auquel il n'est d'ailleurs plus affilié.
    - que pensez-vous du cumul des mandats tel que le pratique M. Sourisseau? Vous ne vous exprimez pas beaucoup sur ce point.
    - Ne pensez-vous pas que vous devriez vous abstenir de vos critiques faciles concernant dérives de certains hommes politiques de gauche, car de ce côté là, la droite est bien servie, je ne vais pas vous en dresser la liste, là n'est pas le sujet.
    - relisez bien mon article, sans idées préconçues, et vous verrez que je suis bien loin de représenter ce que vous voulez bien démontrer.


  • #5

    DroiteGaucheDroiteGauche (jeudi, 19 mars 2015 01:36)

    Oui j'utilise systématiquement un pseudo sur internet car je ne suis pas un fervent partisan de big brother.

    Mon propos n'est pas d'être sectaire mais simplement de dire que tout n'est pas toujours tout blanc ou tout noir

    de dire que ce n'est pas parcequ'on est PS qu'on est tout blanc
    et par extension, que ce n'est pas parcequ'on est du centre ou de droite qu'on est tout noir.

    Ceci dit, vous m'avez cerné la gauche m'éxaspère. Lorsqu'elle est arrivée au pouvoir je savais que ce serait un marasme infernal et pourtant je ne m'appelle pas Nostradamus...

    Mais ceci est un autre débat et ce n'est pas pour ça que j'avais initialement réagi à votre article, c'est pour cette raison que je ne parle pas de la seconde partie de votre article.


    Bien à vous

  • #6

    Jacqueline CORNETTE (jeudi, 19 mars 2015 10:02)

    J'apporterai à votre dernier commentaire juste la réflexion suivante: à aucun moment j'ai fait l'éloge du PS, à aucun moment je n'ai massacré la droite. Il y a des personnes politiques de gauche comme de droite qui sont intègres et qui méritent de gouverner. Et puis je vous dirai qu'être de gauche ne veut pas dire adhérer au PS.
    Mais au cas qui nous concerne sur le canton, j'ai voulu démontrer quelles étaient mes préférences par rapport aux hommes qui sont candidats. Et il est est vraiment dommage, je le rappelle, que vous ayez fait l'impasse sur la seconde partie de mon article.
    Bien cordialement.

  • #7

    GaucheDroiteGaucheDroite (jeudi, 19 mars 2015 10:56)

    Il est vrai que M. Sourisseau a une certaine tendance à cumuler
    cependant je pense que cela est révélateur d'un certain dynamisme
    avoir un pied dans plusieurs de nos institutions peut peut être créer un pont entre elles ?
    il nous faut quelqu'un d'influent pour faire bouger notre département, si tant est que celui-ci veuille bouger...des fois j'en doute

    Quoi qu'il en soit ma confiance ira à M. Sourisseau pour ces élections
    peu importe son bord à vrai dire

    de même que n'étant pas particulièrement enclin à adhérer aux idées de la gauche, je serai prêt à faire confiance à Valls s'il se présentait car ce dernier a montré qu'il est capable de gouverner avec fermeté et qu'il est capable d'aller à l'encontre de ses idéaux de gauche lorsque cela s'avère nécessaire pour le bien de tous

  • #8

    Jacqueline CORNETTE (jeudi, 19 mars 2015 11:49)

    Satisfaite de constater qu'on peut discuter en bonne intélligence bien que n'ayant pas les mêmes idées politiques. C'est parfois ce qui fait avancer les choses.
    Donc nous dirons une voix partout et que le "meilleur" gagne!
    Mais je reste convaincue que le cumul des mandats (six fonctions différentes pour M. Sourisseau) relève plus de l'intérêt personnel que de l'intérêt général.
    Je pense que nous serons d'accord tous les deux sur un point: espérer, pour le bien de la démocratie, que le taux d'abstention soit le plus faible possible dimanche prochain.
    Bien cordialement.