Réunion de conseil du 2 juillet 2014: mes commentaires.

J'ai assisté à cette dernière réunion et je ne le regrette pas car elle fut très intéressante à tout point de vue.

 

Certes l'ordre du jour était chargé et il y avait longtemps qu'une réunion de conseil n'avait pas duré plus de deux heures!!

 

J'ai pu y voir parmi les nouveaux élus quelques personnes intéressées, investies, cherchant à comprendre, posant des questions et d'autres qui semblaient totalement détachées, papotant et votant sans avoir vraiment suivi ni compris le sens de la délibération. Mais je dirai rien de surprenant à celà, idem dans l'équipe précédante.

 

Et puis il y a notre 1er adjoint Andrieux fidèle à lui-même, qui "prêche pour sa paroisse", sans se soucier vraiment de l'intérêt général. 

 

 

 

  • Il a été décidé, après un mois d'essai, d'embaucher en contrat d'avenir le nouvel adjoint technique qui donne entière satisfaction par son travail et son sérieux La majorité des élus en a été d'accord, même si D. Andrieux a exprimé une certaine méfiance. 

  • M. le maire a donné lecture des noms des 16 personnes qu'il a désignées pour figurer sur la liste devant être proposée au Directeur des Services Fiscaux pour la Commission Communale des Impôts Directs.

    Je suis assez surprises d'y voir figurer des personnes ayant un lien très étroit avec certains élus ainsi qu'une très grande majorité de viticulteurs et agriculteurs. A la question qui lui était posée concernant les critères de sélection retenus par M. le maire, celui-ci répondit qu'il avait eu du mal à recruter.
    Pourquoi n'a t il pas sollicité les  habitants de notre commune travaillant ou ayant travaillé au cadastre et par conséquent, tout à fait à même d'être utiles à cette commission de part leurs connaissances? Un d'entre eux figurait pourtant sur la liste établie en 2008...

    Il semble que l'intérêt des travaux de cette commission (qui, comme l'a rappelé le maire, n'a jamais été réunie pendant toute la durée du précédent mandat) échappe à beaucoup. Dommage.

    Je rappelle toutefois que siéger dans cette commission demande un minimum d'intégrité du point de vue fiscal. En effet, il serait mal venu d'imposer aux autres administrés ce qu'on ne s'impose pas à soi-même;

DOCUMENTATION SUR LE SUJET (pour ceux que ça intéresse)

annexe1_ccid.doc
Document Microsoft Word 90.5 KB
diaporamaccid.pdf
Document Adobe Acrobat 325.9 KB

  • Le conseil décide de proposer sa candidature pour adhérer au réseau "Villages de pierres et de vignes" créé par le Pays Ouest Charente".  Aux dires de Nathalie Daunas, il semble que notre commune aie peu de chances d'être retenue.

    Voir article Sud-Ouest du 4 juillet 2014.

 

  • Le conseil a débattu sur son adhésion à la Charte Terre Saine mise en place par la Région Poitou-Charentes, concernant particulièrement la lutte contre les pesticides. Après une longue discussion, avec des moments assez cocasses d'ailleurs, une très grande majorité d'élus s'est dite favorable tandis que notre 1er adjoint s'est abstenu par peur des contraintes (tiens donc....)

    A plusieurs reprises, il a mis en cause les administrés qui n'entretenaient pas le trottoir devant leur domicile . (on ne voit pas bien le rapport...)

    D'autres élus ont fait remarquer que certains agriculteurs épandaient toujours des pesticides dans les fossés malgrè l'interdiction ce qui aurait valu à certains d'être verbalisés ????

    Pour en savoir + sur la Charte Terre Saine.
  • Nathalie Daunas a présenté les différents projets de plantations pour les aménagements bourg de Luchac et sortie bourg de Chassors (direction Nercillac). Petite divergence de point de vue avec M. Andrieux concernant le secteur de la statue en pierre... (tout le monde ne voit pas l'embellissement de notre village de la même façon...). Il a été constaté que les camions roulent sur les plates-bandes et qu'il faudra sans doute mettre des protections (encore une chose non prévue dans les travaux...)

 

  • M. le maire nous explique qu'il convient de mettre des protections dans certains virages suite aux travaux d'aménagement du bourg de Luchac, il a du en effet se rendre à l'évidence: les camions ne s'occupent pas des trottoirs. Il propose alors  la pose de plots pour lesquels il a déjà demandé un devis. 

    Je ne vous cache pas que j'ai fait la grimace en entendant ça et "Dieu merci" un ou deux élus ont réagi en démontrant l'inefficacité des plots qui seraient rapidement écrasés par les camions. Ces plots ne sont ils d'ailleurs pas destinés à empécher les voitures de stationner plutôt qu'à protéger ?

    L'option des barrières de protection, sur le modèle de celles posées devant l'église, a donc été retenue. Toutefois, M. le maire fait remarquer que le prix sera beaucoup plus conséquent et que, leur pose n'ayant pas été prévue au départ, le scellement se fera de manière différente et risque d'occasionner des dégâts sur les trottoirs si un camions les arrache.

Il faut dire que ces travaux ont été faits en dépit du bon sens, sans trop réflêchir à la sécurité et ont sans aucun doute engendré des frais inutiles. Je souviens qu'au début des travaux de la commission ( lorsque j'avais la chance d'y être encore conviée puisqu'après j'ai été purement évincée!) il était question de faire une zone commune piétons-véhicules et que ça ne semblait pas émouvoir certains...en particulier Mme NOE...

Pourquoi avoir posé des bordures de trottoir pour ensuite les recouvrir et mettre les trottoirs au même niveau que la route, sans protection, et rendant ainsi très dangereuse la circulation tant pour les piétons que pour le matériel (lampadaires, bouches d'incendie) et les murs des propriétés riveraines?

Quand on calcule le prix du mètre linéaire des bordures de trottoirs qui se retrouvent dans le sol et ne servent à rien et le prix des barrières et de leur pose, sans compter les dégâts à venir, ça fait de l'argent fichu en l'air bien inutilement.

En outre, n'aurait il pas fallu profiter de ces travaux pour rétrecir la route plutôt qu'en faire un véritable boulevard par endroit, cela aurait peut-être permis de dissuader certains gros poids lourds de traverser notre village avec toutes les nuisances que cela entraîne. La commune de Merpins l'a fait, pourquoi pas nous?

  • La réfection du parking derrière le monument aux morts a donné lieu à une discussion assez animée. Jean-Luc Plainfossé a posé la question de la priorité de ces travaux dont le coût devrait être d'un peu plus de 30 000 €???
    La majorité a souhaité maintenir ce projet qui faisait partie de la profession de foi de la nouvelle équipe. 

Personnellement, je pense que la réfection de la route entre Atlantic pneus et le stop de l'école, très dégradée et très fréquentée, donc potentiellement dangereuse,  me paraissait prioritaire par rapport à un parking qui ne reçoit que peu de véhicules et très occasionnellement,  mais ce n'est que mon humble point de vue! M. Andrieux semble beaucoup tenir à ce parking, donc....

  • Après question posée par M. le maire sur la continuité des travaux d'aménagement de bourg de Luchac sur la portion entre la statue et la sortie de Guîtres vers Jarnac, le conseil se prononce pour à l'unanimité afin de poursuivre le projet de l'ancienne équipe. Ces travaux, dont le coût aurait diminué par rapport au montant initial, seraient d'un montant approximatif d'environ 700 000 €.
  • Une élue de Villeneuve évoque des problèmes rencontrés avec les abords d'un fossé et demande s'il serait possible d'y remédier. Mais M. Andrieux finit par dire que cela le génerait pour passer avec ses camions ou tracteurs, donc, pas question de faire quoi que ce soit, les autres n'ont qu'à se débrouiller...

 

  • Juste avant la clôture de la séance, M. le maire précise que dorénavant, les associations qui utilisent la salle de la Pointe devront respecter les règles en ce qui concerne pariculièrement le ménage et l'éclairage. Par ailleus il déclare que si le sol apparaît dangereux pour certains, en raison d'une éventuelle humidité au sol, il interdira l'accès à la salle.
    En outre, il rappelle que la buvette du local pétanque pourra être utilisée par toute association qui en demandera l'autorisation au maire et ne sera donc plus réservée à la seule association de la pétanque.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    mandon c&m (mercredi, 09 juillet 2014 14:04)

    certains elus ne pensent qu'a eux lorqu'ils sont elus