Mes commentaires sur le compte-rendu de la réunion du 16 mai 2013

  • Demande de subvention au Conseil Général pour le F.D.A.C.

Je me suis abstenue car je considère que  les travaux concernés (création d'un puisard) sont la conséquence directe  des travaux de réalisation du passage surélevé.

 

En effet, toutes les eaux de pluie s'accumulent devant la cabane aux légumes, aucune évacuation n'ayant été prévue. Une étude sérieuse avant réalisation des travaux du carrefour (qui ont déjà coûté très cher à la collectivité) aurait évité ce genre de problème.

 

Par ailleurs,  j'ai toujours considéré que ce passage surélevé au carrefour de la route du Cluzeau (avec quatre pentes) n'était absolument pas indispensable et ne répondait pas à l'attente des signataires de la pétition sur la sécurité.

 

D'une part il n'a solutionné que très partiellement le problème de la vitesse sur la traverse de Luchac, d'autre part, le ralentissement sur les routes perpendiculaires à la route de Sigogne se faisant déjà par des panneaux routiers, la surélévation était superflue voire plus gênante qu'efficace. 

 

Il aurait sans doute été beaucoup plus judicieux de privilégier un ralentissement dès le panneau d'entrée de Luchac avant le carrefour en venant de Sigogne, puis deux autres dont un au moins au niveau de Puybernard. 

 

Je rappelle que la continuité de l'aménagement de bourg sur la route de Sigogne avait été privilégiée dans un premier temps par le conseil afin de pouvoir bénéficier d'un maximum de subventions tout en répondant pleinement aux attentes des usagers et riverains de cette voie en ce qui concerne la sécurité.

 

D'autres choix ont été faits, j'en reparlerai un peu plus tard au moyen de deux articles spécifiques: un sur les vitesses constatées sur la RD15, un autre sur le bilan du mandat de notre  maire sortant et de ceux qui ont cautionné ses choix.

  • Proposition d'emprunt

Un seul a refusé l'emprunt, il s'agit de Jean-Luc PLAINFOSSE argumentant qu'il ne souhaitait pas laisser d'emprunt en cours  à la prochaine équipe et préférait utiliser la trésorerie disponible.

 

Ca se discute....mais je suis de l'avis de la majorité, mieux vaut profiter des taux actuels très bas (d'autant que les échéances seront minimes sur 7 ans seulement) et conserver sa trésorie pour d'autres besoins.

  • Cession d'une partie d'un chemin rural

Comme d'habitude, on nous demande de voter sans nous donner tous les éléments d'information.

 

Il a fallu que j'insiste pour connaître le nom du propriétaire concerné par ladite parcelle et le plan de situation dudit chemin, Mme le maire étant réticente à donner les informations comme s'il s'agissait d'un secret. 

 

Elle a donc fini par dire qu'il s'agissait de la propriété de M et Mme DELOUME, ce qui, à priori de remettait pas en cause la décision du conseil. Sauf que Virginie DELOUME a participé à la discussion sur le sujet alors qu'elle aurait du se retirer. Au moment du vote, j'ai du faire remarquer que cette dernière ne devait pas y participer en raison du conflit d'intérêt.

 

Bien bonne je suis, car si je n'avais rien dit, la délibération était nulle. Mais si je suis pour le respect des règles, je n'en suis pas moins respectueuse de certaines personnes.

 

Pour tous ces motifs, par principe, je me suis abstenue.

 

  • Réception des Mosellans de Spicheren

Une réussite, c'est certain, mais grace surtout aux familles accueillantes et à l'association "amitiés Chassors-Spicheren" et ses bénévoles, dont la regrettée Raymonde JARRY.

 

Car, sur ce coup là, on ne peut pas dire que la Mairie se soit surpassée! Il y aurait beaucoup à dire...

 

  • Chemin du Bois Marron

Nathalie DAUNAS a en effet fait remarquer le mauvais entretien du "chemin du Bois Marron". Elle sera peut-être mieux entendue que moi qui l’avais déjà dénoncé depuis longtemps.

 

Ce fameux chemin qui devait être un chemin de randonnée et de liaison avec Jarnac! Encore de l'argent bien mal placé.

 

Mal entretenu, pas de possibilité de passer le gué même en été (contrairement à ce qui m'avait été répondu par Mme le Maire).

 

Pour preuve, mercredi 24 juillet, nous avons voulu le prendre en vélo.: gué rempli d'eau et impossible de passer sur le poteau EDF couché car des herbes hautes envahissent tout. Donc demi-tour...

 

Encore une belle réussite de l'équipe sortante!!!!

Écrire commentaire

Commentaires : 0