Commentaire réunion du 31 mars 2011 et vote des budgets

Pas grand'chose à dire sur cette réunion expédiée en 1h30.

 

Nous n'étions que 11 + le comptable du Trésor.Trois des absents avaient donné procuration.

 

Notre 1er adjoint qui avait à choisir entre l'assemblée générale de sa banque avec repas offert et la réunion avec vote du budget (menu moins digeste il est vrai!)a choisi le "geuleton". Et oui, nous n'avons pas les mêmes intérêts: moi aussi j'étais invitée à cette soirée (on a la même banque!) et j'aurais pu aussi profiter d'un repas gratis  payé par mon banquier mais je n'ai pas hésité à privilégier mon rôle d'élue et puis moi, je n'ai  pas de 'complément de retraite" à placer ...

 

Virginie Deloume s'est proposée comme secrétaire de séance, acceptée.

 

Nous avons suivi l'ordre du jour de Mme le Maire, mais sans enregistrement cette fois ci. Mauvaise qualité du matériel peut-être ?

  1. Approbation du dernier compte rendu: pas de problème.
    Mme le Maire précise que dorénavant, nous devons signer un document sur lequel sont portées toutes les délibérations prises lors de la précédente réunion et faisant l'objet d'une transmission en préfecture. Là encore,à mon avis,  tout le monde n'a pas vraiment tout compris...Depuis quand datent ces nouvelles dispositions ? à quel texte se référent elles ? Que ceux qui veulent comprendre se renseignent.

  2. Modification des statuts communautaires portant sur la construction et gestion d'un bâtiment à vocation sociale destiné à héberger "la Croix Rouge" et "les Restos du coeurs" ainsi qur un programme d'acquisition de défibrilateurs sur le territoire communautaire.

    Nathalie Roulet s'abstient sur le vote en expliquant, à sa manière habituelle, qu'elle est contre les défibrilateurs qui sont dangereux à utiliser et que c'est prouvé ! Enfin tout un speech digne d'un spécialiste en médecine cardiaque; notre Roselyne Bachelot n'aurait pas fait mieux en son temps ...

    Je ne me permettrai pas de porter de jugement sur les compétences et  les propos quelque peu démesurés de Mme Roulet mais  l'inviterai simplement à consulter l'avis du Ministère du Travail et de l'Emploi (site sérieux auquel on peut se référer je pense) sur l'utilité des défibrilateurs.

  3. Enquête publique Marnier Lapostolle qui aurait lieu du 7 mars au 8 avril 2011, donc déjà bien avancée!!
    Mme le Maire ne nous donne que très peu de renseignement et comme souvent, il faut voter sans savoir vraiment de quoi on parle, alors je me suis abstenue, les 13 autres ont voté "pour"...pour quoi ont ils voté exactement? ça, il faut leur demander, car même Mme le Maire semblait ne pas savoir très bien, mais il fallait voter...

    Vous me connaissez, je suis curieuse, alors  j'ai glané sur internet quelques renseignements pour comprendre de quoi on parlait et voila ce que j'ai trouvé pour ceux que ça intéresse.
  4. Demande de subvention pour la sécurité carrefour RD15

    Il s'agissait donc de voter sur le principe de demander une subvention pour financer une partie des travaux prévus au carrefour avec la route du Cluzeau pour un montant estimés à 25000 € et dont nous avons déjà parlé.

    Mme le Maire a précisé néanmoins que nous n'avions que très peu de chance de l'obtenir du fait que ces travaux ne sont pas pris dans le cadre d'un aménagement de bourg, voir réponse du Conseil Général dans la rubrique "sécurité".
    Je ne pouvais que m'abstenir sur ce vote, et tout le monde sait parfaitement pourquoi.


  5. Distribution de raticide.

    Mme le Maire propose d'arrêter la distribution de raticide car certains administrés viendraient un peu trop souvent en chercher et le coût pour la collectivité est de 500 à 600 € par an, ce qui n'est pas négligeable. Les membres du conseil sont tous d'accord sur cette propostion et une info devrait paraître dans le prochain Echo de Chassors.

    Je me dis quand même que, soit il y a une véritable invasion de rats sur la commune et il va falloir prendre des dispositions pour dératiser, soit le raticide est périmé ou de mauvaise qualité et sans effet, soit une nouvelle Marie Besnard sévit sur Chaluguiville... Le mystère reste entier... (humour bien sur)

  6. Vote des taux

    Vote à l'unanimité pour ne pas augmenter les taux des impôts locaux. Le comptable du Trésor s'étonne que Mme le Maire n'ai pas eu connaissance du document fiscal transmis par courriel depuis le 29 mars.

  7. Vote des budgets
    détails des budgets

    13 voix "pour" sur 14.

    Moi, j'ai voté "contre" ce budget en raison des choix qui ont été faits sur certains programmes à réaliser.

    Je trouve scandaleux que nous dépensions 50 000 € tous les ans depuis notre élection pour faire des "chemins blancs" pendant que certaines de nos routes sont totalement dégradées, que nous n'avons pas de trottoirs, que certains endroits de nos villages sont laissés complétement à l'abandon, que d'autres priorités existent. C'est mon point de vue, je l'assume et je suis prête à en discuter avec les agriculteurs qui pourraient penser que je suis contre leur profession, que je respecte autant que d'autres.

    J'attire votre attention sur les textes suivants:
      Servitudes sur les chemins ruraux
Les chemins ruraux.pdf
Document Adobe Acrobat 243.5 KB

Par ailleurs, je suis toujours en désaccord avec la décision sur l'aménagement traverse Luchac/Guîtres (délibération inexistante). A ce propos, on peut constater que Mme le Maire a décidé de sortir 50000 € du poste "aménagement de bourg" pour le porter au poste "traverse de Luchac et Guîtres", ce qui n'est pas innocent, on s'en doute...

 

Que les riverains concernés par ce projet ne se méprennent pas sur ma position: je ne suis pas opposée à l'aménagement de cette portion de voie, mais il  y a des principes démocratiques qu'il faut savoir respecter. IL y a eu une délibération prise pour l'aménagement de toute la traversée de Luchac et aucune autre délibération n'est venue annuler celle ci. Mme le Maire est toujours dans l'impossibilité de me procurer la délibération relative à l'aménagement de la RD22. Pour moi, c'est une question de légalité et non de favoritisme.

Quant aux 25000 € pour la "sécurité de la RD15" (carrefour route du Cluzeau) nous partons sur les mêmes erreurs commises il y a quelques années avec l'aménagement fait devant l'Imprévu, qui s'est avéré être inéfficace, voire dangereux.

Mme le Maire, qui n'a pas "digéré" la pétition initiée par moi-même et signée par un grand nombre de riverains et d'usagers de cette route RD 15,  ne souhaite pas, par principe,  donner satisfaction  aux pétitionnaires en intégrant cette portion de RD 15 dans le projet d'aménagement de bourg qui serait alors subventionné. Chacun jugera de l'esprit dans lequel Mme le Maire gère les affaires de sa commune, dans un respect très "atypique" de ses administrés...

 

Le budget "assainissement" est voté à l'unanimité.

Le comptable du Trésor tient à préciser que notre commune a une importante possibilité d'emprunt avec un endettement restant très modéré. Un projet de 800 000 € HT est tout à fait réalisable avec une subvention de 40 %. Nous sommes à un chiffre d'annuité de dette par habitant de"44" alors que la moyenne de la strate est  de "82" soit presque le double!!  La situation saine de notre commune permet de pouvoir financer des projets très importants. Pour moi, ce n'est pas une surprise!

 

Je note cependant que les déclarations de M. le comptable du Trésor, quii sait de quoi il parle, sont totalement à l'opposé des dires de Mme le Maire qui ne sait que nous chanter toujours  le même refrain quand on parle de projet: nous sommes une petite commune atypique avec de très petits moyens, alors il ne faut rien envisager d'important, il faut aller au moins cher, etc, etc... 

 

19h45: Il est grand temps pour Mme le Maire de clore vite fait cette séance, alors elle propose joyeusement  d'aller discuter autour d'un verre à l'Imprévu.

 

Et les questions diverses prévues à l'ordre du jour? Sujet sans importance sans doute puisque de toute façon il n'y avait que mes "questions" que j'ai posées par écrit depuis déja le 1er février 2011 et auxquelles Mme le Maire n'a toujours pas daigné à ce jour donner suite remettant à chaque fois à la prochaine réunion.Le mépris est sans limite chez Mme NOE.

 

Le minimum aurait été quand même, en sa qualité de Maire responsable, de respecter son ordre du jour, mais elle a préféré réunir sa joyeuse équipe, unie et solidaire devant le verre de "l'Amitié" où de nombreuses "questions diverses" ont du être évoquées avec le sérieux qui caractérise certains membres de ce conseil.

 

Rien ne vaut un p'tit verre pour faire avancer les affaires de la commune....n'est ce pas ?

 

Vous dire que je n'ai pas souhaité me joindre à cette bande de "joyeux lurons" est superflu je pense.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0