2ème réunion de la commission "traverse Luchac et Guîtres"

Comme vous pourrez le constater, la commission "aménagement de bourg" change de nom selon le bon vouloir de Mme le Maire. Une fois c'est la commission "traverse de Luchac", une autre fois c'est commission "traverse de Luchac et Guîtres".

1ère convocation traverse Luchac.pdf
Document Adobe Acrobat 52.0 KB
2ème convocation traverse Luchac.pdf
Document Adobe Acrobat 50.1 KB

Et oui, ça change tout !! N'oubliez pas que seule la traversée de Luchac a été votée, souvenez-vous...

Etaient représentés à cette réunion la Communauté de Communes de Jarnac, VEOLIA et le Syndicat des eaux.

Arnaud ICHE, maître d'oeuvre, de la société A2i nous a présenté sa première ébauche concernant l'aménagement de la RD 15 et de la RD 22.

 

Afin de résoudre le problème du manque de largeur de route dans les virages situés route de Cognac, il propose une portion de route en  "zone 30 mixte", c'est à dire que la route serait utilisée aussi bien par les piétons que par les véhicules avec une vitesse réduite à 30 km/h. Des obstacles matériels obligeraient les véhicules à respecter la vitesse réglementaire et éviter ainsi tout danger pour les piétons. Aucune possibilité à cet endroit de réaliser des trottoirs eu égard aux murs des propriétés qui bordent chaque côté de la route.

 

M. Andrieux se soucie toujours autant de son confort avec ses engins agricoles: pas ceci  ça fait sauter la remorque, pas cela c'est pas pratique pour circuler avec telle machine, etc, etc...

 

Quant à Mme le Maire, elle a cru bon de rappeler au maître d'oeuvre que notre commune n'était pas riche et qu'il faudrait se limiter au moins cher possible. On s'en serait douter!!!

 

Elle a précisé par ailleurs que 2011 serait réservé uniquement aux demandes de subventions et que le projet ne verrait le jour que si un minimum de 50 % de subventions étaient accordés.

 

Au cours de la discussion, je n'ai pas manqué de noter qu'enfin, Mme le Maire a reconnu que des erreurs avaient été commises dans le choix des plantations route de Sigogne et qu'il faudrait veiller à ne pas renouveler les mêmes erreurs. Faut dire que c'est vraiment moche ce qui a été fait....

 

Reste à espérer que l'obsession du "toujours moins cher" si "chère" à nombre de nos élus n'incitera pas la majorité à voter pour un projet qui négligerait les aspects essentiels de cet aménagement de bourg : la sécurité et l'esthétique.

 

J'aurais souhaité que les riverains soient associés dès le début, à ce projet; ça s'appelle de la démocratie participative et ça existe ailleurs.

Écrire commentaire

Commentaires : 0