Commentaires sur la réunion de conseil du 18 novembre 2010

Tout d'abord  le compte rendu de la réunion du 2 septembre 2010 a  donné lieu à plusieurs remarques de la part d'Eric VERGER qui, une fois de plus, a du dénoncer de nombreuses omissions dans ce document, particulièrement concernant ses déclarations sur l'entretien des villages, le management des cantonniers, la proposition d'emploi aidé, qui n'ont pas été retranscrites.

 

Il a regretté également que ses propos tenus sur les dysfonctionnements de la commission de Chassors n'aient pas été repris fidèlement, ce qui nuit sans aucun doute à la bonne compréhension par les administrés des problèmes évoqués et toujours existants.

 

On passera sur le "coup" des travaux et le "coup" trop onéreux qui peuvent surprendre, mais il nous en coûterait sans doute d'insister, même si nous n'en sommes plus à compter les  "coups"!!! Boutade, bien sur...

 

Pour ma part, j'ai fait remarqué que le vote sur la "demande de subvention en matière de sécurité routière" avait obtenu 15 voix au total alors que nous n'étions que 14 votants! Ca ne fait pas très sérieux quand même... Mais il est vrai qu'à force de vouloir aller vite on finit par écrire n'importe quoi.

 

  • Le rapport sur l'eau nous a été présenté par Jean-Luc Plainfossé, en nous précisant que de grosses dépenses seraient sans doute à prévoir dans un avenir plus ou moins proche.
Synthèse rapport sur l'eau 2009.pdf
Document Adobe Acrobat 75.3 KB

 

 

  • Sur la tarification 2011, l'ensemble du conseil a été d'accord pour une légère augmentation des tarifs "assainissement" et "salles des fêtes".

 

Nouveaux tarifs assainissement votés le 18/11/2010
Abonnement 92,00 €
Consommation 0,56 €/m3
Forfait puits 41 m3/personne
Redevance pollution 0,104 €/m3

 

Nouveaux tarifs location salle des fêtes votés le 18/11/2010




Habitant de la commune Hors commune



Jour semaine 110 220 Ces tarifs n'ont pas été évoqués lors de la réunion, ils n'ont donc pas fait l'objet d'un vote et de ce fait ne sont pas modifiés
Lendemain 50 100
Samedi/dimanche/jours fériés 153 306



Lendemain 66 133



Chauffage 41 41



Ces nouveaux tarifs de la salle des fêtes seront applicables pour les locations de 2012.

 

 

  • Calitom - fréquence de ramassage.

Mme le Maire soumet au vote la reconduction du ramassage des ordures ménagères deux fois par semaine pour les trois mois d'été de 2011.

Selon Jean-Luc, le coût supplèmentaire serait d'environ 13 € par foyer pour une valeur locative moyenne.

Eric soulève le problème du coût déjà élevé sur notre commune. Il souhaiterait voir se développer d'avantage le compostage.

Ce que je soutiens totalement, d'autant que j'avais moi-même assisté à une réunion sur le compostage à Chateaubernard en 2009 et que je m'étais mise en rapport avec Calitom. Nous en avions parlé dans un Echo de Chassors et puis plus rien.

La Communauté de communes de Jarnac n'aurait pas souhaité adhérer au projet. Si vous êtes intéressé vous pouvez vous renseigner sur le compostage sur le site de Calitom.

 

Revenons au coût élevé de ces ordures ménagères. Mme le Maire nous précise qu'il est difficile de sortir du syndicat.

ependant, les élus locaux s'inquiétent et demandent un audit.

 

http://www.sudouest.fr/2010/11/18/des-ordures-toujours-plus-cheres-242091-1009.php

 

Au dires de Mme le Maire,  seules trois communes de la CDC de Jarnac ont demandé deux ramassages par semaine l'été: Julienne, Sigogne et Chassors.

 

A l'issu de cette discussion, on procède au vote pour les 2 ramassages:

- 8 pour, 4 contre, 3 abstentions.

 

On renouvelle donc pour 2011.

 

 

  • Ah! les illuminations de Noël, voila un point intéressant de l'ordre du jour!!!

 

Alexandra expose clairement le sujet: la commission ne peut rien proposer de plus que l'an dernier puisque Mme le Maire a déclaré lors de la dernière réunion qu'il n'y avait pas de budget. Donc, on a bossé pour rien!!!

 

Alors, deux questions sont posées.

 

doit on continuer à investir dans les illuminations pour décorer l'ensemble de nos villages de manière harmonieuse ?

 

Notre 3ème adjoint juge qu'il y a d'autres priorités (sans doute veut-il parler des dos d'âne sur les chemins blancs, ça, oui c'est une vraie priorité je n'en doute pas!),  d'autres disent que ça coûte trop cher, toujours trop cher bien sur et Eric lui, estime que nous devons penser aux enfants à qui il faut savoir laisser une part de rêve, et les lumières de Noël en sont une sans aucun doute. D'autres quant à eux ne veulent rien...c'est nettement plus simple! 

 

          Réponse: vous n'aurez rien de plus!!  4 pauvres petits conseillers ont voté pour, 8 ont suivi la voix de son maître, c'est à dire contre et 3 ont préféré s'abstenir.

 

Pourtant, en ce qui concerne le coût , n'y a t il pas des solutions si on s'en donne les moyens?. Exemple pour diminuer le prix de la pose, on peut envisager un plan de formation pour les agents communaux afin de leur permettre de poser eux-même les décors comme l'a proposé Eric, on peut acheter des décors d'occasion, ou bien au moment des promotions, ... tout est une question de volonté. 

 

Que faisons-nous cette année ?

 

Et bien on prend les mêmes et on recommence avec quelques changements malgré tout puisqu'aux dires de certains, ce qui a été fait l'an dernier à Villeneuve et Guîtres n'était pas bien.

Il est donc proposé d'illuminer seulement autour de l'église, de la Mairie et sur l'entrée Nord de Luchac. 8 sont pour, 5 contre et 1 abstention. L'affaire est entendue.

 

Elle est tellement bien entendue que la commission va disparaître faute de commissaires car après la démission de longue date du 1er adjoint, puis d'Eric par son mail du 30 novembre 2009, ce fut mon tour hier soir. Alexandra nous a déclaré, et comme je la comprends, qu'elle s'interrogeait sur l'utilité de cette commission et qu'elle ne souhaitait plus en être responsable.

 

Mme le Maire et sa 2ème adjointe ont proposé de demander aux associations de s'investir dans les décorations et animations de Noël. Ça au moins ça ne coûte pas cher et ça évite à la municipalité de s'embarrasser du problème. Ben voyons....

 

  • Nomination référent tempête

Mme le Maire nous a annoncé qu'elle avait pensé désigner Patrick Lafarge comme référent tempête après en avoir discuté avec lui. Le conseil a validé son choix.

 

A défaut d'info transmises aux conseillers, voici les seules infos que j'ai pu glaner sur internet sur le référent tempête. C'est mieux que rien et au moins on sait un peu plus de quoi il s'agit.

 

Sud Ouest 16 septembre 2010

 

Sud Ouest 4 novembre 2010

 

  • Point sur la sécurité

On en parle, on en reparle..... on agit n'importe comment, l'insécurité est toujours présente et ça me met en colère.

 

 

Mme le Maire nous informe que, suite à la pétition qui a reçu une centaine de signatures, elle a invité cinq signataires de la pétition à la rencontrer en mairie le samedi 6 novembre dernier; quatre ont répondu à l'invitation.

 

  • Pourquoi n'avoir invité que les personnes victimes ou témoins directs de l'accident de septembre ? N'est-ce pas tous les signataires de la pétition qui auraient du être reçus ? N'est-ce pas là une forme de mépris que de tenir à l'écart tous ces administrés ? Mme le Maire aurait elle peur d'affronter la réalité ?

 

Je me suis permise de lui rappeler que ce n'est pas "100" mais près de "160" signatures qui ont été recueillies, alors même que toutes les personnes susceptibles de signer n'ont pu être contactées.

 

Mme le Maire, sur un ton ironique, a répondu que parfois plusieurs personnes du même foyer ont signé.

 

  • Et alors, si chaque personne du foyer est amenée à emprunter la RD 15 que ce soit à pied, en vélo ou en voiture, n'a t elle pas le droit de s'exprimer individuellement ? A ce que je sache, lors des élections, on ne vote pas par foyer !!!!

 

Par ailleurs, Eric Verger lui a demandé de lire la pétition afin que chacun puisse avoir connaissance du texte. Mme le Maire lisant comme d'habitude à vitesse "78 tours", Eric lui a demandé si elle pouvait lire plus lentement. C'est alors qu'elle a repris à lire "extrément" lentement avec un air ironique. On se demande vraiment à quel niveau se situent les gens de cette municipalité!!!

 

En outre, la pétition a circulé auprès de  chaque conseiller.

 

M. Andrieux et Mme Delage-Finck se sont étonnés de ne pas avoir été contactés pour signer la pétition.

 

  • C'est vrai, on aurait pu avoir deux signatures de plus, je n'en doute pas un instant...

 

  • En tout cas, à voir les réactions de Mme le Maire et de ses fidèles soldats, la pétition n'a pas été bien digérée. Il est vrai qu'ils ne sont pas habitués à ce que les administrés s'expriment! Mais rien n'est immuable...

 

Si Mme le Maire reconnaît à nouveau que la vitesse est très importante sur la route de Sigogne, elle rappelle aussi que plusieurs panneaux ont été installés sur la commune et que les "stop" ont bien fait ralentir les gens.

 

  • C'est pas l'avis de tout le monde!

 

M.Ch. Delage-Finck, "Mme sécurité routière", nous lit le compte rendu de la commission sécurité qui s'est tenue le 10 novembre 2010.

 

  • Deux réunions en deux ans 1/2 c'est pas un luxe, eu égard à l'importance du sujet.
Cpte rendu com. sécurité 10-11-2010.pdf
Document Adobe Acrobat 49.3 KB

Il est précisé que le projet de stop sur la RD 15 au niveau de Puybernard est abandonné.

 

Mme Delage-Finck déclare que les résultats constatés suite à la pose des panneaux "controles radar fréquents" et "70" sur l'entrée Luchac en venant de Cognac sont je cite "spectaculaires" et qu'il ne se passe pas une semaine sans que des usagers soient verbalisés!! Elle s'étonne que les résultats ne soient pas identiques sur le nord du village en venant de Sigogne. M. Andrieux explique qu'une des raisons est sans doute qu'on ne voit pas les panneaux...

 

  • Si les résultats sont si "spectaculaires" pourquoi installer un coussin berlinois "provoire"  d'un coût de près de 6200 € ?

 

Les résultats concernant les relevés de vitesse et du nombre de véhicules devraient être connus à la mi-décembre. Nous les attendons avec impatience.

 

Le projet de passages surélevés et de coussin berlinois est approuvé par 14 voix pour et 1 abstention, la mienne. Vous saurez plus tard pourquoi.

 

 

Je suis encore très en colère au sujet de la sécurité. Ils sont sourds, aveugles, inconscients, irresponsables ou idiots ? Ou c'est peut être nous qu'ils prennent pour des idiot ? J'ose encore me poser la question.

 

Lors de la séance du 2 septembre 2010, l'ordre du jour prévoyait une demande de subvention pour la sécurité routière.

 

Mme le Maire nous indiquait qu'un devis avait été demandé pour la pose d'une ligne blanche, quatre emplacements de parking avec plots et bandes rugueuses sur la RD 15 et que devant le prix élevé des travaux, il était proposé au conseil de demander une subvention au Conseil général.

 

La décision de faire les  travaux  avait été adoptée  à la majorité lors de cette réunion "sous réserve de l'obtention d'une subvention au moins égal à 30%".

 

Or que constatons-nous?

  • Mme le Maire avait devancé la décision du conseil puisque sa lettre de demande de subvention avait déjà été adressée le 27 juillet 2010
Lettre du maire au Conseil géréral en date du 27 juillet 2010
lettre du maire au CG 27-07-10.pdf
Document Adobe Acrobat 24.7 KB
  • Lors de la réunion de travail du 7 octobre 2010, Mme le Maire nous lit à vitesse grand "V" un courrier du Conseil général refusant la subvention. N'ayant rien compris (je me demande d'ailleurs si un seul conseiller a eu le temps de saisir quoi que ce soit!), je lui demande de me remettre une copie de cette lettre.
  • 
Réponse du Conseil génréral à la demande de subvention du 27 juillet
Réponse CG du 7-09-2010.pdf
Document Adobe Acrobat 33.4 KB
  • Le Président du Conseil général explique clairement que les lignes blanches dans les bourgs contribuent aux dépassements des vitesses autorisées et que les bandes sonores (rugueuses) génèrent plus d'inconvénients que d'avantages. Donc pas de subventions pour ces travaux.

 

  • Ni Mme le Maire, ni Mme sécurité n'ont souhaité transmettre "clairement"aux membres du Conseils ces motifs de rejet de subvention. On comprend pourquoi.

 

  • Le 20 octobre 2010 les emplacements de parking étaient donc installés.
  • 
  •  Le Conseil général n'accorde des subventions que dans le cadre d'un aménagement de bourg, avec des aménagements routiers durables susceptibles de faire l'objet d'un partenariat entre la mairie et le Conseil général.

 

  • Mais on s'entête, pas d'étude pour un aménagement de bourg, on continue des installations n'importe comment, n'importe où, sans analyse sérieuse : des plots verts  par ci, des plots blancs par là qui sont régulièrement renversés, écrasés, des passages surélevés, des coussins berlinois,..A quoi va ressembler bientôt la route de Sigogne? Nous avions déjà les plantations affreuses au milieu de l'herbe, une pseudo chicane devant l'Imprévu qui ne sert à rien si ce n'est d'être dangereuse et maintenant.....Nos promesses électorales n'étaient elles pas prioritairement la sécurité dans nos villages et l'embellissement de ces derniers ? 

 

 

  • Le 10 novembre 2010, Jean-Pierre Denieul, vice président du Conseil général, me transmettait la copie de la lettre adressée à Mme le Maire suite à note pétition.
  • 
Courrier du Conseil général m'informant du courrier au maire
Lettre du CG du 10-11-2010.pdf
Document Adobe Acrobat 20.7 KB
Courrier du Conseil général au Maire datée du 10 novembre 2010
Courrier CG au maire 10-11-2010..pdf
Document Adobe Acrobat 25.3 KB
  • Comme vous pouvez le constater, le Conseil général suggère à Mme le Maire d'étendre l'étude d'aménagement de bourg à l'entrée nord de Luchac, c'est à dire à la route de Sigogne afin que les aménagements routiers puissent être subventionnés dans le cadre d'un partenariat.

 

  • Et bien NON, nos spécialistes "sécurité routière" Chaluguivillois en ont décidé autrement. On préfère faire les aménagements sans étude préalable donc sans subvention, mais ce qui est encore plus grave, c'est sans se soucier de l'éfficacité et des éventuelles conséquences.



  • Voilà pourquoi je me suis abstenue de voter lors de ce dernier conseil concernant les aménagements proposés.

Informations diverses

  • L'acte d'acquisition du bâtiment de la zone d'activité a été signé par Mme le Maire le 4 novembre 2010. Des travaux d'isolation seraient à prévoir.

 

  • Je me pose la question: pourquoi isoler un bâtiment destiné à entreposer du matériel? Peut-être aurai-je une réponse...
  • L'architecte paysagiste retenu pour l'étude de l'aménagement de bourg (traverse Luchac-Jarnac) est la société A 2 i.

 

Une commission est formée afin de travailler sur le projet avec cette société. Participeront à cette commission: Patrick Lafarge, Nathalie Roulet, Marie-Christine Delage-Finck, Didier Andrieux, Jean-Claude Sausseau, Pierre Marolleau, Pauline Noé et moi-même. Cette commission, intitulée "commission traverse de Luchac" se réunira pour la première fois jeudi 2 décembre 2010.

 

  • La sté Hydraulique environnement est retenue pour procéder à l'étude-diagnostic des lagunes.

 

  • PLU - Mme le Maire nous informe qu'elle a assisté à une réunion sur le "SCOT" le 18 octobre avec Mme Delage-Finck et que la ommunauté de commune prépare actuellement un "scot" (schema de coherence territoriale). Le scot serait obligatoire en 2017. Notre cahier des charges du PLU ne serait plus valable en raison du Grenelle 2.

Jean-Luc Plainfossé insiste sur le fait qu'il est indispensable que nous fassions notre PLU afin de déterminer nos zones constructibles, afin que les autres n'en décident à notre place. Avis totalement partagé. 

14 voix pour continuer le PLU et 1 abstention.

 

  • Espérons que nous pourrons mener jusqu'au bout ce projet de PLU qui est très important pour notre commune.

 

Pour votre info:

Qu'est ce qu'un SCOT ?

Le Grenelle 2 et l'environnement 

 

  • Compte-rendu de la "commission patrimoine" 
Cpte rendu com. Patrimoine 3-11-2010.pdf
Document Adobe Acrobat 55.6 KB
  • Le changement de nom de la "salle verte" est voté à l'unanimité. Elle s'appelle dorénavant "salle des six chemins".

 

  • Le devis concernant la place de Guîtres est abandonné car trop cher.

 

  • La réfection de la statue n'est toujours pas solutionnée et n'est pas près de l'être. Nous avons payé plus de 700 € pour aucun résultat pour l'instant et on peut se demander si le devis prévoyait bien le traitement spécial  pour les traces d'huile de vidange imprégnée dans la pierre.

 

  • En ce qui concerne le nettoyage des façades ouest et nord du clocher de l'église, un appel d'offre va être lancé car le montant des travaux est > 4000 €.

   

  • Le choix de la couleur pour la porte de l'église a fait débat. En effet, Mme Delage-Finck tient à nous "imposer" la couleur grise depuis des années alors que nous sommes un certain nombre à préférer une autre couleur. Deux choix nous sont alors offerts après demande de plusieurs conseillers. Nous votons: 6 pour un bordeaux/marron, 9 pour le gris. La porte sera donc à nouveau grise.

 

  • Afin de lutter contre l'affichage sauvage, il est décider d'installer des panneaux d'affichage.

 

 

  • Téléthon: Eric Verger s'étonne que l'ensemble du conseil n'ait pas été associé à l'organisation du téléthon. Alexandra Nompex et lui-même, pourtant membres de la commission associations n'ont pas été conviés. Mme le Maire a souvent tendance a  évincer les conseillers qui ne lui plaisent pas.... 

 

  • C'est par la presse que nous avons appris qu'une réunion avait été organisée avec la municipalité, les associations et l'organisateur. Comme vous pourrez le voir sur la photo, seuls les conseillers "fidèles" à Mme le Maire étaient présents, même si certains d'entre eux n'ont aucun lien avec les associations... ce qui est un comble. Il est facile après de venir dire qu'on ne participe pas....  

 

  • Le repas du 3ème âge aura lieu le 12 décembre. Le prix du repas pour les moins de 65 ans sera de 20 € au lieu de 15 €. 

Questions diverses

  • Comme d'habitude, nous n'avons eu que très peu de temps pour poser nos questions et c'est toujours les mêmes qui s'expriment, à croire que les autres n'ont vraiment rien à dire ou bien certains ont ils peur de parler ?

 

Eric Verger demande à nouveau qu'on lui transmette les convocations des associations. Il demande également à nouveau à Mme le Maire si elle a fixé la date pour l'inauguration de la place de l'église.  Réponse: au printemps...peut être. (pourquoi ne pas dire de suite qu'elle n'a pas envie d'en faire ?). 

 

Il souhaiterait également, comme il l'a déjà demandé, que les commissions ne se réunissent pas, si possible,  à 17 H car, lorqu'on travaille, il n'est pas toujours facile de s'absenter de son poste à 16h30. Il déplore également que le site internet de la mairie ne soit pas plus vivant et actualisé . 

 

Alexandra Nompex en profite pour s'exprimer sur le sujet. Elle explique que l'organisation actuelle ne lui permet pas d'alimenter correctement le site, soit par manque de disponibilité, soit par manque de formation. Félicia Amisse avoue également ne pas avoir les compétences pour faire fonctionner ce site correctement. François Bourgoin sollicité, refuse de s'y investir.

 

Mme le Maire demandera à la secrétaire de mairie de s'en occuper.

 

Eric Verger déclare que le soucis, c'est que cette commission a été scindée d'autorité  et que nous avons été "ejectés", donc, bien que nous en soyons capables, nous n'avons pas envie de nous y investir.

 

  • Je rappelle qu'effectivement, Mme le Maire a décidé d'autorité de nous tenir à l'écart du site internet ( Eric et moi-même) et de le confier à Alexandra et Félicia, alors que nous étions les premiers à avoir initié la création de ce site. Nous aurions pu travailler à plusieurs, nous partager les tâches, nous entraider et le site aurait fonctionné. 

 

  • Mais pour cela, il aurait fallu que Mme le Maire accepte de nous faire confiance et nous accorde une certaine responsabilité, mais ça c'était trop lui demander.  Alors maintenant, si échec il y a, elle en assume l'entière responsabilité!!

 

Je ne manquerai pas de publier le "procès-verbal de cette réunion dès que j'en aurai connaissance.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0